Posts Tagged ‘asana’

Purification des nadis

dimanche, mars 27th, 2011

La purification des nadis ou nadi suddhi est l’exercice de base en yoga, et également en tantra. Malheureusement, c’est une pratique que l’on trouve rarement dans les ouvrages en français. Dans le meilleur des cas, on trouve une description de respiration alternée dans la rubrique pranayama, sans préciser ses vertues. En général les temps proposé sont assez ridicules, bien souvent 3 secondes pour l’inspiration, 12 pour la rétention, et 6 pour l’expiration, ce qui ne sert pas à grand chose, surtout quand il n’y a aucun conseil pour progresser. Cet exercice se pratique en padmasana ou siddhasana. Il existe des façons de faire assez complexes avec mantra, visualisations, … Je vais en rester à la forme de base, d’autant que les formes plus complexes ne sont pas forcement très accessible si l’on n’est pas issu de la culture hindouiste. L’intention de purification est déjà suffisante. Mais pour ceux qui voudraient faire plus, on peut également se concentrer sur l’aspect solaire/lunaire de l’énergie au moment de l’inspiration et de l’expiration, selon la narine qui est utilisée, et visualiser son ennemi intérieur qui se consume pendant la phase de rétention.

Voici la technique:

Assis en padmasana (ou en demi-lotus dans un premier temps) ou siddhasana, bouchez votre narine droite avec le pouce de votre main droite. Inspirez (puraka) pendant une mesure de temps par la narine gauche, liée à la nadi ida, lunaire. Ensuite bouchez également votre narine gauche avec l’auriculaire et l’annulaire de la main droite. Retenez votre respiration (kumbhaka) pendant quatre mesures de temps. Expirez (rechaka) pendant deux mesures de temps par la narine droite, liée à la nadi pingala, solaire. Inversez les narines à chaque cycle respiratoire. Toujours en utilisant la main droite, inspirez par la narine droite, et expirez par la narine gauche.

Traditionnellement, les mesures de temps sont de 8/32/16 secondes pour le pranayama dit inférieur (adhama). 12/48/24 pour le pranayama moyen (madhyama), et 16/64/32 pour la pranayama supérieur (uttama). Il est conseillé de pratiquer cet exercice pendant 80 cycles respiratoires, quatre fois par jour, au levé du soleil, à midi, au crépuscule, et à minuit. A ce rythme, trois mois de pratique du pranayama supérieur permet la purification complète des nadis. En réalité si l’on calcul bien, une telle pratique prendrait la totalité de la journée!

Bien entendu, il faut bien débuter un jour, et la pratique du pranayama inférieur est rarement maîtrisée lorsque l’on débute et demande quelques mois d’expérience. Il est conseillé de commencer par une mesure de temps plus raisonnable, par exemple 8/8/16, puis d’augmenter progressivement le temps de rétention, pour attendre 8/32/16. Une vingtaine de répétions matin et soir donnent d’excellents résultats.

Les bienfaits de cet exercice sont nombreux. Le but principal est bien entendu la purification du système d’énergie, des canaux et de l’énergie qui y circule.

Note : Les asanas sont les postures utilisé en yoga, et bien entendu en tantra. L’asana le plus important est padmasana, la posture du lotus. Dans cette position type « assis en tailleur » les pieds viennent reposer sur les cuisses. Traditionnellement, on place en premier le pied droit sur la cuisse gauche, puis le pied gauche sur la cuisse droite. C’est une position qui demande une certaine souplesse, et lorsque l’on débute, il est préférable de prendre la position du demi-lotus (et de changer de coté quand celle-ci devient difficile à tenir). Viens ensuite par ordre d’importance, la siddhasana, la posture parfaite. Elle est plus facile à réaliser que la posture du lotus. Il s’agit de placer un talon au niveau de l’anus, l’autre au niveau du sexe. Il est dit que cette position ne convient pas pour les femmes, je ne sais pas s’il s’agit juste d’un tabou, ou s’il y a une raison énergétique.