Archive for the ‘Non classé’ Category

Apprendre à recevoir

samedi, octobre 29th, 2011

Lorsque nous donnons, nous ouvrons notre cœur et nous construisons le monde spirituel. Lorsque nous prenons, nous fermons notre cœur et nous détruisons le monde spirituel. Ce phénomène est au cœur de la vie spirituelle, mais le monde subtil engendrant le monde matériel, ses implications vont bien au-delà. Il suffit d’observer les effets de la société de consommation sur la vie des gens et sur la planète pour comprendre de quoi je veux parler.

La société, coupée de la nature, est basée sur le mythe de la rareté alors que nous vivons dans un monde d’abondance. Lorsque nous donnons sans attentes, le mécanisme de causalité fait que nous recevons bien plus que nous aurions obtenu en prenant. On retrouve cette idée dans la wicca avec la loi du triple retour, même si elle est exprimée de façon naïve et qu’elle est souvent envisagée sous son aspect négatif. Donner dans le but de recevoir revient à prendre, c’est seulement une façon de faire semblant de donner.

Bien entendu, il faut garder à l’esprit qu’il faut subsister dans le monde matériel. Du fait de la complexité de la nature humaine, il est extrêmement difficile de trouver la bonne mesure. Par exemple dans leur recherche de détachement, les moines bouddhistes vivent uniquement de l’aumône. De leur côté, les moines chrétiens, selon la règle de saint Benoît, doivent travailler pour être autonomes. En contrepartie, ils doivent s’efforcer de produire mieux pour moins cher que ce que l’on peut trouver dans le monde profane. Les deux systèmes ont chacun leur niveau de perversion. D’un côté, le monachisme bouddhiste attire beaucoup de parasites qui n’ont pas la vocation mystique. D’un autre il est régulièrement arrivé au cours de l’histoire que des monastères chrétiens s’enrichissent outre mesure alors que ce n’est pas le but de la démarche.

Si nous ne prenions pas, nous recevrions bien plus qu’il nous faut, mais le cœur fermé par l’envie de prendre, nous ne voyons pas les voies qui nous le permettrait. La principale difficulté de la vie spirituelle se situe ici. Il faut apprendre à recevoir. Apprendre à ouvrir son cœur au-delà de la raison, sans rien attendre, même face à une situation, qui selon nos critères ordinaires, ne le mérite pas. Dans mon précédent article, je faisais allusion aux concepts de l’être extérieur et de l’être intérieur. On retrouve cette dualité dans le fait de donner ou prendre. C’est notre être extérieur égoïste qui souhaite prendre alors que notre être intérieur altruiste souhaite donner.

Le corps et la spiritualité

lundi, octobre 24th, 2011

Dans de nombreuses religions ou pratiques spirituelles, une erreur commune est de penser que le corps est un frein à la spiritualité, il est même fréquent de voir des personnes dans la négation du corps au nom de la spiritualité. Je pense que cette erreur vient de la confusion entre l’être extérieur, qui est la partie « basse » de notre esprit, et le corps. En effet, nous sommes constitués d’un corps physique, d’un être extérieur tourné vers les besoins du corps, d’un être intérieur, tourné vers les besoins de notre âme, et d’une âme, infime particule d’infini qui sommeille au fond de notre cœur. C’est notre être extérieur, qui en vampirisant la lumière de notre âme, engendre le malheur et la souffrance. Tous nos attributs négatifs, par exemple la peur, la colère, la jalousie, l’orgueil, viennent de notre être extérieur. Le corps est seulement un véhicule, il n’y est pour rien.

Plus nous sommes tournés vers notre être intérieur, c’est à dire plus nous tournons notre esprit vers les aspirations spirituelles de l’âme, et plus l’être extérieur s’éclipse. Mais en aucun cas, cela ne signifie qu’il faut se couper du monde matériel, au contraire, le but de la vie est de manifester les désirs de notre âme dans le monde matériel. C’est la définition même de l’existence. Et lorsque notre être extérieur disparait, le corps devient un outil de l’âme, et chaque action du corps est une prière. On peut constater cela dans la pratique de l’imposition des mains. On retrouve également cette idée cachée dans la devise bénédictine, « ora et labora », qui signifie « prie et travaille ». Pour une personne tournée vers son être intérieur, le travail devient une prière (le mot ora est inclus dans labora). Dans un autre registre, voici une citation d’Osho qui exprime également cette même idée.

« Devenez aimant. Quand vous êtes dans l’étreinte, devenez l’étreinte. Devenez le baiser. Oubliez-vous totalement, que vous puissiez dire, « Je ne suis plus. Seul l’amour existe. » Alors, le cœur ne bat plus, mais l’amour bat. Alors, le sang ne circule plus, mais l’amour circule. Alors, les yeux ne voient plus, mais l’amour voit. Alors, les mains ne se déplacent plus pour caresser, mais l’amour se déplace pour caresser. Devenez amour et entrez dans la vie éternelle. L’amour change subitement votre dimension. Vous vous échappez du temps et vous faites face à l’éternité. L’amour peut devenir une profonde méditation, la plus profonde qu’il soit. Les amoureux connaissent parfois ce que les saints ne connaissent pas. »


What kind of Pagan are you?

vendredi, janvier 21st, 2011

What kind of Pagan are you?

You Scored as Shamanic Pagan : A shamanic pagan’s roots are generally found in Native American faith. A true love and respect for the earth and all that it yields is central to their faith. Wisdom is most often found in spirit guides or totems, who can be animals, ancestors, or spirits. Pagans who follow this path tend to be far more aware of the delicate web that interweaves the lives of every person and thus move within that web accordingly. They’re usually deeply insightful, friendly, loving people and excellent friends and parents. Mysterious and strong, as well, they are often the protectors of their friends and family as well as the moral compass for their friends and loved ones.

Shamanic Pagan
100%
Zoroastrian Pagan
100%
Eastern Pagan
80%
Ecclectic Pagan
75%
Kabbalistic Pagan
55%
Celtic Pantheonic Pagan
45%
Greek Pantheonic Pagan
40%
Egyptian Pantheonic Pagan
35%
Norse Pantheonic Pagan (Asatru)
30%
Roman Pantheonic Pagan
25%
Catholic (Pagan?)
15%
Sumerian, Babylonian, and Mesopotamian Pagans
15%

Nettoyage de printemps

vendredi, avril 2nd, 2010

Il y a un peu plus de deux ans, j’ai souhaité développer quelque chose de nouveau en matière de wicca. J’ai commencé sur ce blog, et puis j’ai laissé cette idée de coté. C’est également à cette époque que j’ai décidé de changer de vie et j’ai eu un certain nombre d’autres choses à faire avant de pouvoir me concentrer sur la wicca.

Ma vision a changé à différents points de vue depuis que j’ai commencé ce blog, je souhaite donc repartir de zéro avec un blog vide. Je reprendrais un certain nombre de vieux articles à l’identique, j’en adapterais certains, et d’autres disparaitront tout simplement.