Posts Tagged ‘guide spirituel’

Voyage chamanique vers le monde d’en haut

samedi, avril 3rd, 2010

Il est temps de partir pour le monde d’en haut et de trouver un guide. Comme d’habitude, fermez les yeux et formulez votre intention quatre fois. Au lieu d’utiliser une entrée dans le sol, imaginez que vous grimper à un arbre, que vous montez avec la fumée d’un feu, … Vous pouvez également descendre dans le monde d’en bas et vous faire accompagner par un animal. Il existe des chemins qui permettent de passer du monde d’en bas au monde d’en haut. Si l’un des vos animaux est un oiseau, vous pouvez vous fondre en lui et voler vers le monde d’en haut ou le chevaucher. Les possibilités sont multiples. Il est possible que vous traversiez comme un mur de nuages horizontal, puis que vous arriviez à un niveau supérieur. Parfois il arrive également que l’on traverse plusieurs murs. Il faut continuer à monter. Certains auteurs disent que le monde d’en haut est plus vaporeux que le monde d’en bas. Il m’est arrivé d’aller dans des endroits vaporeux, mais la plupart du t emps mon monde d’en haut ressemble tout à fait à la réalité ordinaire. Encore une fois il n’y a pas de règles. Une fois dans le monde d’en haut, partez à la recherche de votre guide.

Cela peut être une expérience très forte. J’ai vu des personnes en larmes après un telle rencontre. Lors de mon premier voyage, je me suis trouvé face à mon guide. Je m’essayais au voyage sans aucune formation et je partais sans intention précise. Toutes les phases de voyage se sont trouvées résumées par une sensation de glissade et je me suis retrouvé face à lui. Un sorcier du néolithique qui dansait. Le rythme du tambour n’était plus celui que j’avais dans les oreilles, mais celui qui dirigeait sa danse. J’étais totalement bloqué devant cette vision animée. Je n’ai pu ni bouger ni lui parler. Je suis assez mal revenu de ce voyage et je suis resté comme ivre pendant des heures, un pied dans chaque monde. Quand cela arrive, il est possible de refaire le chemin du retour, plusieurs fois s’il le faut, pour revenir un peu plus dans notre monde. Avec l’expérience, ce n’est pas bien grave, on peut très bien mener sa vie avec un pied dans chaque monde.